Billets d'humeur du mois de décembre 2018

Textes de Jean-Claude Carlier (Curé)

 

Dimanche 2 décembre

Bienheureuse toute personne qui aime dans un monde agressé et agressif ! Elle est dépouillée de toute haine, de tout mépris, de toute violence, de tout égoïsme. Elle est Lumière, chaleureuse. Elle est " pauvre ", elle est dépouillée d'elle-même, a besoin des autres. Ensemble, avec d'autres, elle vit au jour le jour : en famille, avec des personnes amies, au travail, au chômage ou au foyer, dans les loisirs, en associations, en équipe ou en communauté. Elle met un peu d'amour dans ce monde réel, lieu vivant de notre existence. Elle œuvre en vue d'une vie meilleure pour tous et toutes, ici-bas. Elle anime la Solidarité pour, qu'ensemble, nous grandissions dans notre dignité humaine. Bienheureuse toute personne qui aime ! Dans ses choix de vie, chaque jour, elle agit dans le respect de la terre que nous laisserons aux générations futures. Bienheureuse toute personne qui a de l'humour, qui arrive à faire rire dans un monde désenchanté ! Elle met de la joie dans le cœur des autres. Bienheureuse toute personne qui aime et qui reconnaît en chacun sa singularité, sans jamais juger. Bienheureuse toute personne apaisée et qui devient Artisan de Paix. Bienheureuse toute personne, Sel de la Terre ! Le sel est nécessaire à la vie. Le sel donne du goût, conserve les aliments. Le sel retient l'eau dans la terre, dans le corps humain. Bienheureuse toute personne qui aime ! Elle a Foi en toute personne ! Elle sème à tout vent, des petites graines d'amour. Elle marche sur le chemin de la Vérité, de la Lumière, de la Justice, de la Paix et de la Vie. Bienheureuse toute personne qui aime !

 

Dimanche 9 décembre

Beaucoup de croyants ou même non croyants regrettent que Noël, fête de la naissance de Jésus Christ, soit dévoyée au profit d’une consommation excessive en cette période de fête, que la simplicité de la crèche est en contradiction avec tout le décorum ambiant et que le message initial de Noël, l’annonce d’une espérance nouvelle par la naissance d’un bébé, est supplanté par un bonhomme rouge débonnaire appelé Père Noël… C’est sans doute jeter un peu trop vite le bébé avec l’eau du bain. Les premiers convertis, issus de la tradition gréco-romaine, ont en effet apporté leurs repères et leurs façons d’exprimer les mystères de la foi. Ne sachant pas quand exactement Jésus était né, la date du 25 décembre a été choisie car c’est le solstice d’hiver, la période où la nuit dure le plus longtemps et où le jour se met à croître de nouveau Une date symbolique, donc, qui évoque l’espoir après une longue nuit. Aujourd’hui encore, les traditions et symboles liés à Noël ne sont pas tous écrits dans l’Évangile mais les chrétiens les ont assimilées pour faire vivre l’esprit de cette fête et exprimer concrètement le mystère de la foi. Il est plus facile de croire au Père Noël qu’à Jésus parce que le Christ fait référence à une foi bien plus profonde. Jésus est une personne attestée historiquement, qui a prôné l’amour universel, alors que le Père Noël est une invention. Jésus est venu de Dieu pour sauver le monde tandis que le Père Noël vient pour faire tourner la boutique. La naissance du Christ est une bonne nouvelle et on doit se réjouir dans un monde désenchanté. Les chrétiens ne vivent pas dans une bulle et la religion s’épanouit au sein des traditions populaires. Si dans notre société on affiche Père Noël pourquoi est-il mal vu et malvenu d'afficher la crèche et le Prince de la Paix ?

 

Dimanche 16 décembre

C’est bien connu, les plantes ont bien besoin de racines pour puiser dans le sol les sels minéraux qui les alimentent, les font croître et les gardent en vie. De la même façon que les branches s’allongent, les racines elles aussi s’allongent. Et c’est nécessaire. C’est un fait d’observation courante chez nos plantes de maison. À la longue, les pots finissent par être remplis de racines. En forêt, il arrive de trouver un arbre qui a poussé sur un gros caillou. Ses racines, à la manière de ficelles, entourent le caillou et descendent jusqu’en terre où elles puisent la nourriture de l’arbre. Sans ses racines, l’arbre aurait disparu depuis longtemps. Mais la force de la conservation, inscrite chez les êtres vivants, a fait son travail, lent mais constant, et la survie a été assurée. Je ne dirai pas que les feuilles dans les arbres ne sont pas importantes. Elles nous enchantent près de trois saisons, tantôt tendres, tantôt vigoureuses et enfin s'habillant de multiples couleurs avant de déshabiller l'arbre. Mais dans nos régions, les arbres s’en passent bien pendant quelques mois chaque année et ne meurent pas. Mais, allez donc priver un arbre de ses racines pendant des mois !... Ou encore, que lui arrivera-t-il si ses racines sont petites et fragiles ? Et nous, comment sont nos racines ? Frêles et fragiles ?... Ou capables de résister aux vents et aux tempêtes qui assaillent notre quotidien ? Savons-nous nourrir nos racines d’une nourriture riche et fortifiante, la seule qui donne un sens à la vie, à la souffrance, à la mort ?

Unité Pastorale - Célébrations du mois

MessesDominicalesUP-Decembre-2018

Cliquez sur l'image pour agrandir ce tableau

MessesDominicalesUP-Decembre-2018

Prochains évènements

dimanche 9 Déc
Les Gais Amis fête Sainte-Cécile
dimanche 9 Déc 14:00 -
Fête de Saint Nicolas par le Patro
lundi 10 Déc 19:00 -
Rinclos
mardi 11 Déc
Réunion de l'EAP
vendredi 14 Déc 19:00 -
Concours de 421
samedi 15 Déc 20:00 -
Banquet de la Carpe Dorée
lundi 17 Déc 19:45 - 21:30
Groupe biblique
mardi 18 Déc 17:00 -
Don du sang
mardi 18 Déc 18:30 -
Veillée de Noël de l’école paroissiale.
samedi 22 Déc 16:00 -
Fête de Noël par le Comité des Jeunes

Abonnement à la feuille paroissiale

Entrez votre nom et votre adresse de messagerie afin de recevoir la feuille paroissiale par courriel :

Flash d'informations

RGPD : MODIFICATION DE NOS MENTIONS LEGALES
Le vendredi 25 mai 2018, le règlement général sur la protection des données est entré en vigueur. L'Unité pastorale a mis à jour ses mentions légales en conséquence (voir article 6 des conditions d'utilisations).

UN NOUVEAU NOM POUR CE SITE INTERNET
Créé en 2008 pour la paroisse de Templeuve (nommée depuis lors « clocher »), le site internet www.paroissedetempleuve.be s’est petit à petit ouvert aux autres clochers de la région Tournai-Ouest. Cette « entité » porte depuis quelques temps déjà le nom de « Unité Pastorale Tournai-Ouest ».

Si le nom du site porte déjà le nom de l’Unité Pastorale en lieu et place de la paroisse de Templeuve, l’adresse du site www.paroissedetempleuve.be restait inchangée. Depuis le 28 juillet 2018, ce changement d'adresse a été effectué.

Bienvenue à www.unitepastoraletournaiouest.be.

Pas d’inquiétude à avoir. En tapant ou en cliquant sur www.paroissedetempleuve.be, vous serez automatiquement envoyé sur la nouvelle adresse. Vous aurez 2 mois à partir du 28 juillet pour modifier vos favoris.

L’équipe d’Animation Pastorale.

Aller au haut